Amadou Gallo Fall, ancien manager général des Lions : «La famille du basket ne doit pas se laisser distraire»

mardi 2 août 2022 • 609 lectures • 0 commentaires

Basket 2 mois Taille

Amadou Gallo Fall, ancien manager général des Lions : «La famille du basket ne doit pas se laisser distraire»

Il connait bien la tanière pour avoir contribué efficacement lors du sacre des Lions en 1997 en tant que manager général. Amadou Gallo Fall ne rate pas une séance de l’équipe masculine quand il est à Dakar. Le président de la Basketball Africa League est passé voir les hommes de Ngagne Desagana Diop afin de leur apporter son soutien en direction de la 4ème fenêtre des éliminatoires, prévue du 26 au 28 août, à Monastir. Il a aussi lancé un message d’unité à l’endroit de la famille du basket.

Un groupe de qualité
«C’est l’équipe nationale du Sénégal qui est en regroupement. C’est toujours un plaisir de venir les voir, placer des mots d’encouragement, voir le président de la Fédération et échanger avec Ngagne Desagana Diop. On forme tous une famille Amadou Mbodj, Mamadou Guèye, Malèye Ndoye. On a gros un challenge qui nous attend dabs quelques jours. Je n’ai aucun doute avec la qualité et le leadership qu’il y a au sein du groupe. Ces garçons vont être à la hauteur, il y a du talent et de l’expérience. Il faut que toutes les mesures soient prises au niveau de l’organisation. Je ne doute pas que ça sera le cas


Suivre l’exemple du football a montré


 La cohésion est importante surtout en sport le basket est un sport collectif. Les joueurs doivent s’entraider sur et en dehors du terrain, ils doivent veiller à la sérénité de leur vestiaire, c’est très important. J’ai mis l’accent sur ça pour qu’ils resserrent encore plus les rangs. Le football a montré la voie. Aliou Cissé et ses hommes ont fait preuve de solidarité pendant des années et malgré les difficultés. Et cela ne date pas d’aujourd’hui, on peut citer l’exemple des Lions de 2002. La famille du basket ne doit pas se laisser distraire. Il y a des échéances importantes et le Sénégal a toujours été au rendez-vous. On doit se qualifier à la prochaine Coupe du monde. Pour ce faire, il faut qu’on tire tous dans le même panier. On a tout ce qu’il faut. Il suffit juste de se concentrer sur l’essentiel pour atteindre les objectifs fixés.


Desagana a l’expertise nécessaire


Ngagne Desagana Diop a une grande expérience. Il a joué 12 ans en NBA et a côtoyé de grands coaches à Dallas, Utah et Houston. Ce n’est pour rien qu’il a été nommé coach titulaire des Westchester Knicks. Il peut donc gérer ce groupe et mette en exergue son expérience. En plus, il a eu à travailler avec Boniface Ndong durant l’Afrobasket avec le même groupe. Cela facilite un peu plus les choses. On a de l’expertise, mais maintenant, il faut juste la mettre à profit et ça c’est à tous les niveaux. C’est pourquoi, je pense qu’il faut qu’on se focalise sur l’essentiel. Boniface a fait un excellent travail. Dans cette équipe, on a vu que lors du dernier Afrobasket, tenu à Kigali au Rwanda, des jeunes comme Mbaye Ndiaye, Ibrahima Fall Faye, Brancou Badio… avaient commencé à montrer beaucoup de promesses et cette promesse-là est en avant et il faut que tout le monde s’y mette. Je pense que c’est ça l’important. Donc, l’expertise qu’on a, il faut juste savoir l’utiliser et la mettre à profit au-delà d’aucune autre considération.
Marius Ndiaye, un patrimoine national


C’est toujours un plaisir de revenir à Marius Ndiaye . Cette salle est mythique et on va voir comment la maintenir encore longtemps. Si ça dépendait de moi, on allait y organiser la Basketball Africa League. On va voir comment sauvegarder ce patrimoine de l’histoire du basket national». 
Mor Bassine NIANG

Cet article a été ouvert 609 fois.

Publié par

Mor Bassine Niang

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Hubert Mbengue

Directeur de publication

Service commercial