Afrobasket féminin – Sénégal : De «vieilles routières» à la reconquête de l’Afrique !

mercredi 15 septembre 2021 • 548 lectures • 0 commentaires

Basket 1 semaine Taille

Afrobasket féminin – Sénégal : De «vieilles routières» à la reconquête de l’Afrique !

En faisant sa liste des 12 pour la 25ème édition de l’Afrobasket féminin, prévue du 17 au 26 septembre, Moustapha Gaye n’avait certainement pas en tête ces statistiques. Il s’est appuyé sur les performances des unes et des autres pour composer son équipe, tout en se focalisant sur le processus de rajeunissement de l’effectif. Cette équipe, bien étant dominée par la présence des jeunes, est très expérimentée.

L’expérience est très importante dans ce genre de compétition et c’est ce qui a manqué aux Lions à Kigali. Le manque d’expérience du staff technique des Lions et de certains joueurs (9 sur les 12), a été un handicap pour le Sénégal, surtout face à la côte d’ivoire en demi-finale. Le staff technique de l’équipe masculine découvrait le tournoi. Seuls Gorgui sy dieng (3), Youssou Ndoye (2) et Maurice Ndour (2) connaissaient la compétition. Mais la sélection féminine a du métier et regorge de joueuses qui ont une grande connaissance de ces joutes. Le staff technique aussi est composé d’hommes et de femmes d’expérience, qui ont voyagé entre les éditions de l’Afrobasket, en tant qu’acteurs, sur ou en dehors des terrains.


Le bon dosage entre anciennes et jeunes


La jonction entre anciennes et jeunes joueuses fait bon ménage chez les Lionnes depuis des années. Et c’est encore le cas pour cette édition. Sur les 12 Lionnes convoquées, 6 ont déjà disputé l’Afrobasket. Elles connaissent bien même les exigences du tournoi. Il s’agit de Mame Marie Sy, Oumou Khaïry Sarr, Maïmouna Diarra, Bintou Diémé, Yacine Diop et Leina Niang. Capitaine d’équipe, Mame Marie Sy sera à son 7ème  Afrobasket (2009, 2011, 2013, 2015, 2017, 2019 et 2021). À 36 ans, la Sicapoise est l’une des pièces maîtresses du dispositif tactique du staff technique. Tout comme Oumou Khaïry Sarr qui prendra part à son 5ème   tournoi (2009, 2011, 2013, 2019 et 2021).


Elle joue un rôle important dans le groupe. Il y a aussi Maïmouna Diarra, moins tranchante ces dernières années en sélection. Mais l’ancienne joueuse de Ville de Dakar a du vécu avec 4 Afrobasket (2013, 2015, 2019 et 2021). Bintou Diémé, Yacine Diop et Leina Niang vont jouer, respectivement, leur 2ème  Afrobasket après 2019. 


Un total de 22 Afrobasket pour 6 joueuses


C’est un total de 22 Afrobasket si on comptabilise les participations de ces six joueuses. Elles pourront guider les plus «jeunes» pour leur première expérience. Même si Ndèye Fatou Ndiaye, Couna Ndao, Maty Fall et Yaye Irma Diémé ont joué les jeux de la francophonie en 2017. Ndèye Fatou Ndiaye et Couna Ndao étaient au Mozambique en novembre 2019 pour les préliminaires du tournoi de qualification olympique. Donc, Sokhna Fatou Dia Sylla et Madjiguène Sène sont les véritables «bleues» de cette équipe. Fatou Dia Sylla a pris part en 2013 au championnat du monde U19. Ce mariage «anciennes – jeunes» pourrait donner satisfaction et permettre à l’équipe d’atteindre le podium. Le Sénégal vise un 12ème  titre après ceux de 1974, 1977, 1979, 1981, 1984, 1990, 1993, 1997, 2000, 2009 et 2015.


Mor Bassine NIANG

Cet article a été ouvert 548 fois.

Publié par

Mor Bassine Niang

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Hubert Mbengue

Directeur de publication

Service commercial