Athlétisme : La 4ème édition du marathon Eiffage en novembre

jeudi 14 septembre 2023 • 510 lectures • 0 commentaires

Omnisports 10 mois Taille

Athlétisme :  La 4ème édition du marathon Eiffage en novembre

L’annonce a été faite, ce jeudi, au cours d’une cérémonie de lancement, organisée au Musée des Civilisations Noires. La 4ème édition du marathon Eiffage se tiendra les 18 et 19 novembre 2023. Elle devra voir la participation de plus de 20 000 athlètes.

Après trois premières réussies en 2016, 2019 et 2021, le marathon Eiffage revient cette année. Les organisateurs veulent en faire une fête pour les sportifs.  «C’est un événement d'ampleur ouvert aux sportifs de tout âge, pour faire naitre des champions qui emmèneront des champions, pourquoi pas, des Jeux Olympiques de la Jeunesse. Le marathon répond aux normes internationales grâce à l'appui des partenaires et des institutions étatiques. On mettra l’accent sur le respect, l'humilité et le courage», confie Franck Monpaté, Directeur général Eiffage. 
Relever le défi de l’organisation et de la participation
L’édition de cette année devrait regrouper plus 20 000 athlètes dans un esprit de «persévérance, dépassement de soi et solidarité». Pour ce faire, le Comité de validation a pris toutes les dispositions.  «Le marathon favorise le bien-être et l'épanouissement de la population. En 2016, c'était simplement pour relever le défi car aucun membre de la direction n'avait organisé pareil événement. On était téméraire et on a réussi avec brio. Notre ambition est de faire de la société un groupe Eiffage en miniature. C'est pourquoi on a décidé d'allier sport et culture. L'appétit venant en mangeant, on a continué l'aventure en 2019 et 2021. La 4ème édition est une occasion de mettre en avant tous les atouts du Sénégal et le Comité a rempli toutes conditions pour sa réussite avec un parcours élite, des dotations de qualité. L’objectif est de relever le défi de l'organisation et de la participation. C'est ce qui nous motive et nous pousse à nous améliorer», souligne Alioune Badiane, Directeur général adjoint Eiffage Sénégal et membre du Comité de validation du marathon. 
Pour sa part, le président de la Fédération sénégalaise d’athlétisme, Sara Oualy lance à un appel à la mobilisation. «Je salue la collaboration fructueuse avec Eiffage. Le marathon s'organise dans un contexte particulier avec l'arrivée de Franck Monpaté. J'exhorte le comité d'organisation a ne ménager aucun effort pour la vulgarisation de l'événement. J'invite les populations à un accueil chaleureux pour vendre l'image du pays. Les annonceurs et les communes sont aussi invités à mettre la main à la pâte». 


Un autre test grandeur nature pour les JOJ 
Moins de trois ans des Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2026, le Sénégal continue d’accueillir les grands évènements. En ce moment, le TQO de boxe de tient à Dakar Arena et d’autres organisations vont suivre. Et c’est une bonne chose pour notre pays qui doit relever le défi de l’organisation et de la participation. «Je salue les nombreuses réalisations de Eiffage au Sénégal et le fait d'élargir son champ d'action dans le sport. Ce qui est en phase avec les priorités de l'État en matière de politique sportive. Cet événement va contribuer à promouvoir la pratique sportive. L'autre pilier, c'est la contribution économique du sport. Car il y aura des retombées économiques pendant cette période. Troisièmement, c'est le développement des ressources humaines et la capacitation des acteurs. Nous comptons capitaliser ces ressources en direction des JOJ. D'où la détermination des autorités à accompagner Eiffage dans la réussite de l'événement», mentionne Paul Dionne, SG ministère des Sports.
Coordonnateur JOJ Dakar 2026 et vice-président du Comité national olympique et sportif sénégalais (Cnoss), Ibrahima Wade s’inscrit dans la même logique. «Le marathon Eiffage est devenu un classique dans les évènements sportifs nationaux et internationaux. Au début, c'était une aventure et maintenant c'est devenu quelque chose. Je réaffirme l'engagement du Cnoss a en faire un évènement planétaire. Je salue le savoir-faire et l'expertise développé par le Comité de pilotage. C'est une bonne en direction des JOJ de Dakar 2026. L'édition de cette année est assez magique avec, rien qu'au mois de novembre, la deuxième édition du Festival de Dakar en Jeu et le Sommet international sur le sport». 


Hôte du marathon, la ville de Dakar est prête à accompagner cet évènement comme l’annonce le Secrétaire général de la mairie, Mourath Dièye. «Le marathon implique une participation active de la Ville de Dakar. C'est pourquoi on s'est engagé avec le comité de pilotage pour une bonne organisation. Il est inscrit dans notre agenda culturel et sportif. Avec Dakar en Jeu, le Forum de la Jeunesse, nous allons vivre des temps forts», conclut-il. 
Mor Bassine NIANG

Cet article a été ouvert 510 fois.

Publié par

Mor Bassine Niang

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Hubert Mbengue

Directeur de publication

Service commercial