Boxe - Assane Ndiaye, coach de Yakaar Club : «L’idée est d’étendre ce gala à l’Afrique»

samedi 25 mai 2024 • 2084 lectures • 0 commentaires

Omnisports 2 semaines Taille

Boxe - Assane Ndiaye, coach de Yakaar Club : «L’idée est d’étendre ce gala à l’Afrique»

Ce samedi, à l’Olympique Club de Dakar (OCD), Yaakar Boxing Club, domicilié au Clos Normand, va piloter la 2ème édition de son Gala en interne dénommé Yakaar Fight. Le nombre de combats au menu va passer à cette occasion de 10 à 18. Assane Ndiaye, coach et éducateur de ladite formation, a chauffé d’avance le ring de l’Olympique Club pour RECORD.

Quelle est l’innovation pour cette 2ème édition du Gala Yakaar Fight ?
Par rapport à l’édition inaugurale de 2023, le Gala Yakaar Fight épisode 2 verra ce samedi le nombre de combats passer de 10 à 18 combats. Derrière des rescapés de l’édition écoulée seront opposés cette fois-ci à des novices, histoire de donner l’expérience du ring à certains. On veut vraiment mettre en valeur les combattants de notre club autant les athlètes de compétition que ceux de loisir. C’est pourquoi, ils seront 40 athlètes de notre club à monter sur le ring ce samedi. Toujours dans le domaine des innovations, retenez que dès 2025, ce Gala Yakaar Fight sera étendu à l’Afrique surtout que notre club possède des internationaux qui n’ont pas toujours l’occasion de s’exprimer. Et dès octobre prochain, nos partenaires de Toulouse seront à Dakar pour une série de combats. Ce qui fera une opposition entre Dakar et Toulouse. Pour clore ce chapitre, nous avons un partenaire avec JAB où évolue Célia Nicole Cissé que nous saluons au passage.


Comment est née chez vous l'idée d'un gala ?
L'idée d'organiser un gala est née de mon parcours sportif. Les expériences accumulées dans le milieu sportif, les contacts établis, et la compréhension des besoins et attentes des athlètes et du public m’ont inspiré à créer un tel événement. Cela permet aussi de donner une plateforme aux sportifs pour se faire connaître et progresser. L’'intérêt de lancer un gala annuel est multiple. Cela permet de promouvoir le sport en question, de créer un événement récurrent qui attire un public fidèle, et de soutenir les athlètes en leur offrant une visibilité accrue. De plus, un gala annuel peut renforcer notre notoriété, créer des opportunités de sponsoring. Le coût d'un gala peut varier considérablement en fonction de divers facteurs, tels que le lieu de l'événement, les nombre de participants, les cachets des têtes d'affiche, les frais de promotion et de logistique. En général, cela peut aller de plusieurs milliers à plusieurs centaines de milliers de francs. Étant donné que je le fais dans mon espace et que c’est en interne au niveau du budget, il n’y a pas eu de grosses dépenses.


Des têtes d'affiche de renommée afin d’en dénicher derrière des champions peu connus du grand public. Est-ce aussi un autre objectif de ce gala ?
Les têtes d'affiche de la 2ème édition de Yakar Fight incluent des boxeurs renommés ou prometteurs qui ont été sélectionnés pour attirer l'intérêt du public et garantir des combats de qualité. Le niveau des boxeurs participant à ce gala est généralement confirmé et intermédiaire. Toutefois je veille à sélectionner des combattants de qualité pour garantir des matchs compétitifs et attrayants. C’est plutôt les combattants qui sont venu vers moi. Après l’ouverture de la salle de boxe, le temps a fait les choses dans le bon sens du terme. Nous nous sommes rapidement démarqué et naturellement, les athlètes se sont intéressés à nous. La philosophie de ce Yakaar fight repose sur 4 niveaux.


Quels sont ces 4 niveaux dont vous parlez ?
D’abord, permettre aux athlètes de montrer leurs compétences car cet événement offre une occasion précieuse aux boxeurs de démontrer leurs capacités et de se mesurer à d'autres, ce qui est essentiel pour leur progression sportive. Segundo, cela permet aussi de gagner en expérience et en visibilité, d'améliorer les techniques des combattants et de se faire connaître, tant au niveau local. Dans un troisième niveau, stimuler l'intérêt pour le sport de la boxe dans la communauté locale car ce Yakaar Fight peut susciter l'engouement du public et attirer de nouveaux fans. Cela contribue à populariser le sport et à inciter davantage de jeunes à s'y intéresser et à le pratiquer. Et enfin ce gala revient à encourager le développement de la boxe dans le pays, en créant une plateforme pour les nouveaux talents. Ce gala de boxe peut jouer un rôle clé dans la structuration et la promotion du sport au niveau national. Cela peut mener à la formation de clubs, à l'organisation de compétitions régulières et à une meilleure reconnaissance des boxeurs locaux. Ainsi, ce Yakaar Fight est non seulement bénéfique pour les athlètes, mais il a aussi un impact positif sur l'ensemble de la communauté sportive et contribue à l'essor de la boxe dans le pays.


Réalisé par Souleymane SECK

Cet article a été ouvert 2084 fois.

Publié par

Hubert Mbengue

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Hubert Mbengue

Directeur de publication

Service commercial