Boy Niang 2 : «Ce qui est arrivé à Lac 2 nous concerne tous»

dimanche 19 mai 2024 • 1031 lectures • 0 commentaires

Arènes 3 semaines Taille

Boy Niang 2 : «Ce qui est arrivé à Lac 2 nous concerne tous»

À Kaolack où il est venu, ce samedi, pour assister à la confrontation Doudou Sané - Ndiaga Dolé, Boy Niang 2, le chef de file de l’école de lutte De Gaulle, a commenté, pour RECORD.SN, l’actualité de la lutte du moment dominée par l’arrestation de Lac de Guiers 2. Selon lui, ce qui est arrivé au Puncheur du Walo est l’affaire de tous les lutteurs.

«Je suis aujourd’hui à Kaolack pour trois raisons. D’abord, en tant qu’ambassadeur d’une structure qui fait dans les jeux de hasard. Elle est le sponsor de ce grand gala de lutte ; c’est pourquoi je suis à Kaolack, ce soir. La deuxième raison c’est que Gaston Productions dirigé aujourd’hui par Makane Mbengue a organisé mon combat. Et enfin, la troisième raison, c’est que je suis venu soutenir Doudou Sané qui est un fils de Pikine», a déclaré qui dit être «vraiment content de l’accueil que les kaolackois (lui) ont réservé et qui (lui) va droit au cœur»


Le fils de De Gaulle estime «très normal» le fait que la lutte soit amenée à l’intérieur du pays, surtout à Kaolack qui est une ville de lutte. «L’organisation est vraiment parfaite. Aujourd’hui, on ne peut pas parler de la lutte en oubliant Kaolack qui est une grande ville de lutte et qui a révélé au public sénégalais de très grands lutteurs. C’est une très bonne chose, le fait de décentraliser la lutte», se réjouit Boy Niang 2 prépare aussi son come-back prévu le 1er janvier 2025. «Bientôt mon retour. Ce sera le 1er janvier contre Reug Reug. Je demande à tous mes fans de prier pour moi, afin que je puisse remporter la victoire. Je me prépare pour ce combat contre Reug Reug», rassure-t-il. 


Parlant de l’arrestation de son pair lutteur, Lac de Guiers, pour escroquerie et abus de confiance dans une affaire de visas, Boy Niang 2 avance : «Lac 2 c’est notre ami, c’est notre frère. Même si nous ne sommes pas de la même écurie, nous sommes tous des lutteurs. Je prie le bon Dieu de le faire sortir de cette épreuve. Qu’il tienne bon et qu’il sache que c’est ça la vie. Moi, personnellement, je lui manifeste mon soutien et prie le bon Dieu qu’il sorte de cette situation. Ce qui est arrivé à Lac 2 nous concerne tous. C’est notre affaire. Il y a une très grande solidarité dans le milieu de la lutte». 


Interpellé sur les cas de violence constatés ces derniers temps dans… le football, Boy Niang 2 invite tout le monde à la bouter hors du sport. «C’est vrai qu’il y a trop de violence ces derniers temps dans le football. Mais, que tout le monde sache que la violence n’a pas sa place dans le sport, qui est un jeu et doit rapprocher les gens», a-t-il répondu.


Abdoulaye DIAGNE 

Cet article a été ouvert 1031 fois.

Publié par

Hubert Mbengue

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Hubert Mbengue

Directeur de publication

Service commercial