Casablanca - Programme HAVOBA : Me Babacar Ndiaye expose le programme du basket sénégalais

samedi 25 mai 2024 • 288 lectures • 0 commentaires

Basket 1 mois Taille

Casablanca - Programme HAVOBA : Me Babacar Ndiaye expose le programme du basket sénégalais

Le Sénégal fait partie des invités du programme HAVOBA, un partenariat signé entre partenariat signé entre l’Agence Française de Développement (AFD) et les fédérations françaises de handball, volley-ball et basketball. Me Babacar Ndiaye a fait un exposé sur le programme Développement et Plan d’actions de la Fédération sénégalaise de basketball.

Devant ses homologues présidents de fédérations et autres participants, Me Babacar Ndiaye a présenté les 4 axes du Programme de développement du basket national. Il s’agit de : la restructuration, le développement des équipements (matériels et infrastructures), la formation des cadres techniques et la promotion des équipes nationales.


Ces axes sont soutenus par un plan d’actions qui prend en compte les préoccupations des acteurs du basket local. Cela tourne autour de : la création d’une ligue professionnelle ; la mise en place d’une D2 d’élite ; la mise en place d’une commission de détection (départementale, régionale et nationale) ; la mise en place d’une académie fédérale ; le développement de la coopération avec la NBA, Seed Academy et la BAL, la fourniture de matériels (ballons, chrono-scores) ; la rénovation des terrains et la formation (coaches, officiels, administratifs).


Me Babacar Ndiaye est à Casablanca depuis le 23 mai avec Ibrahima Niang, Secrétaire général adjoint de la FSBB.


Pour rappel, HAVOBA vise à renforcer les liens avec les fédérations du Bénin, du Cameroun, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, de la Tunisie et du Maroc. Les domaines d’intervention du programme sont les suivants : accompagner les fédérations africaines dans une démarche inclusive de développement de la pratique du sport collectif pour la jeunesse.


Il s'agit de la mise en place de stratégies et d’outils pour développer la pratique licenciée et atténuer les inégalités femmes-hommes dans ces sports ; renforcer la structuration de ces fédérations, en collaboration avec les acteurs locaux, par la mise en place de formations pour les quatre familles : joueurs(ses), technicien(ne)s officiel(le)s et dirigeant(e)s.


Il s'agit également développer la collecte de données et appuyer la digitalisation des fédérations grâce à la mise en place d’outils informatiques de gestion ; capitaliser sur les formations à travers la création d’une plateforme numérique permettant de mutualiser et d’échanger avec tous acteurs.


Fatima THIAM

Cet article a été ouvert 288 fois.

Publié par

Mor Bassine Niang

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Hubert Mbengue

Directeur de publication

Service commercial