Coupe du Sénégal messieurs : La JA va déposer un recours ce lundi

lundi 26 septembre 2022 • 1131 lectures • 1 commentaires

Basket 2 mois Taille

Coupe du Sénégal messieurs : La JA va déposer un recours ce lundi

Éliminée en demi-finales retour de la Coupe du Sénégal par l’AS Douanes (72-67) après prolongation, la Jeanne d’Arc crie au scandale et annonce un recours dès ce lundi à la Fédération.

Les dirigeants de la JA sont amers et déçus. Ils se sentent volés par l’arbitrage qui n’aurait pas appliqué les règles de jeu du basket, établies par la FIBA. En effet, la JA avait remporté la manche aller (69-66). De ce fait, l’AS Douanes devait s’imposer par 4 points pour valider son ticket en finale. Mais les deux équipes étaient à égalité (59-59) au terme du temps règlementaire, soit un total de 80 minutes (ensemble des 2 matchs). Dans ce cas, argue-t-elle, la partie ne devait pas continuer parce qu’il n’y a pas une égalité sur les deux manches. Ce qui signifie qu’on devait faire le cumul de points des deux matchs. De ce fait, la JA aurait 128 points contre 125 pour l’AS Douanes. 
Que disent les textes de la FIBA ? 
L’article D du règlement officiel du basketball tranche le débat sur les matches avec cumul de scores (aller-retour). Il stipule : «Pour un système de compétition sous forme d’une série de matches aller et retour avec cumul des points marqués, les 2 rencontres seront considérées comme une seule rencontre de 80 minutes. Si le score est égal à la fin de la première rencontre, aucune prolongation ne doit être jouée. Si le score cumulé des deux rencontres est égal pour les deux équipes à la fin de la 2ème rencontre, la seconde rencontre doit continuer avec autant de prolongations de 5 minutes que nécessaire pour casser l’égalité. Le vainqueur de la série sera : l'équipe qui a gagné les deux rencontres. L’équipe qui a marqué le plus grand nombre de points cumulés à la fin de la seconde rencontre au cas où les deux équipes ont gagné 1 match». 
Un dossier chaud pour le Bureau fédéral…
Les dispositions de cet article n’auraient pas été respectées par les arbitres et officiels de table. Ils ont décidé de continuer le match en s’appuyant sans doute sur les Règlements généraux de la Fédération, dont l’article 53 dispose :  «Si les équipes sont à égalité́ à l’expiration du temps de jeu, la partie est poursuivie par autant de prolongations que nécessaires pour obtenir un résultat positif». 
Cette disposition ne prend pas en compte le cas JA-AS Douanes. Ce qui illustre la complexité des textes de la FSBB qui ne seraient pas en congruence avec ceux de la FIBA. Certaines sources nous disent que les arbitres auraient attiré l’attention de la Commission des compétitions sur ce cas de figure deux semaines avant les demi-finales de Coupe du Sénégal.  
Mais, dans l’article 96 des Règlements généraux (Chapitre X des cas non prévus), on note ceci :  «Par délégation du Comité́ de Direction, le Bureau fédéral prend toute décision utile pour tous les cas ne tombant pas sous l'application d'un des articles des Règlements généraux ou des différents Statuts (Statut du joueur, du dirigeant, etc.) et pour autant qu'elles ne dérogent pas aux Règlements généraux de FIBA-AFRIQUE et de la FIBA». 
Le Bureau fédéral hérite d’un autre dossier chaud après DBALOC-DUC. La décision pourrait avoir des répercussions sur la saison. En début de saison, l’AS Douanes avait été déboutée sur le transfert de Bamba Diallo. Les Gabelous seront donc sur le pied de guerre. En face, la JA voudra aller au bout de sa logique. La fin de la saison s’annonce dès lors tendue. 
Mor Bassine NIANG

Cet article a été ouvert 1131 fois.

Publié par

Mor Bassine Niang

admin

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Hubert Mbengue

Directeur de publication

Service commercial