Du différend entre la FSF et les académies

samedi 18 novembre 2023 • 718 lectures • 0 commentaires

Blog 6 mois Taille

Du différend entre la FSF et les académies

Le profond différend qui existe aujourd’hui entre la Fédération sénégalaise de football (FSF) et les académies (Diambars - Génération Foot) doit se mesurer à l’existence de sentiments hostiles entre les dirigeants de ces différentes structures.

a véhémence des propos de l’Autorité fédérale est une réponse vengeresse qui atteste d’une adversité réelle entre les protagonistes.
La menace de sanction des Académies du football, si elle venait à s’appliquer, serait catastrophique pour l’avenir du football sénégalais, juste au moment où il prend un superbe envol vers les cimes des honneurs de la planète « football ».
Ce serait un gâchis historique que de sanctionner les deux plus belles réussites du football sénégalais, après des décennies d’errements et de désillusions.
Les Académies du football ont prouvé que le football au Sénégal pouvait être une « Industrie sportive » viable économiquement en créant des richesses et des emplois.
Elles ont provoqué une émulation, voir même une révolution dans le prisme de l’activité footballistique avec le slogan Sports-Etudes, formant et éduquant des jeunes sénégalais. Vouloir anéantir autant d’efforts et de résultats positifs serait une grosse erreur dans l’histoire du football sénégalais.
A deux mois de la Coupe d’Afrique de Nations (CAN) en Côte d’Ivoire, nous n’avons pas besoin de discordance, de polémique pour sombrer dans une division qui va fragiliser notre présence en terre ivoirienne.
Les ténors de l’Equipe nationale de football du Sénégal sont issus des Académies, et peut-être, qu’ils ne pourraient pas admettre qu’une situation aussi malheureuse arrive aux écuries qui leur ont permis de s’épanouir dans la vie.
Qu’adviendrait-il s’ils se solidarisaient avec les Académies ?
La Fédération sénégalaise de football pourrait avoir raison, mais elle ne doit nullement verser dans une outrageuse intransigeance.
Pour l’intérêt supérieur du Sénégal qui va défendre son titre de Champion d’Afrique, il n’y a pas d’autres mesures que de mettre le «ballon à terre» pour permettre à notre Equipe nationale de football, avec un fort mental, de participer dans les meilleures conditions à la compétition.
Au regard des textes et lois en vigueur, c’est la Fédération sénégalaise de football qui a en charge, la Gestion, l’Administration et le Développement du football sur toute l’étendue du territoire national. Mais c’est l’Etat qui définit la politique sportive en instruisant le Ministère des Sports à veiller à son application.
En conséquence de cela, le ministère des Sports doit s’impliquer fortement pour un apaisement et un dialogue dans la sérénité.
Après la CAN, d’autres débats beaucoup plus sérieux sur la Gestion de notre football, depuis plus d’une décennie, pourraient être posés.
Allons à la CAN en rangs serrés pour une nouvelle victoire !
Babacar Louis CAMARA
Ancien capitaine de l’Equipe nationale du Sénégal
Président de la Convention des Dakarois

Cet article a été ouvert 718 fois.

Publié par

Mor Bassine Niang

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Hubert Mbengue

Directeur de publication

Service commercial