FIBA Africa Youth Camp : 45 jeunes en stage de perfectionnement à Saly

samedi 11 septembre 2021 • 485 lectures • 0 commentaires

Basket 1 semaine Taille

FIBA Africa Youth Camp : 45 jeunes en stage de perfectionnement à Saly

Saly a accueilli, ce samedi, la 2ème étape des «FIBA Africa Youth Camps» qui prend fin mardi prochain. Ce camp regroupe 45 jeunes de 14 à 17 ans, dont 12 filles. Cette session de formation est aussi ouverte aux entraîneurs locaux et étrangers.

Ces camps ont débuté le 6 septembre dernier à Nairobi (Kenya) avec la participation de 16 pays. Pendant 4 jours, les jeunes ont pu apprendre beaucoup de choses. Saly a été donc la 2ème étape et ce fut un moment de partages entre techniciens, administratifs et joueurs de 10 pays. 45 jeunes, 33 garçons et 12 filles, prennent part au camp de Saly. En effet, cette «FIBA Africa Youth Camp» regroupe 10 pays. C’est une opportunité pour le basket sénégalais d’avoir plus de visibilité et d’inciter les autorités à accompagner encore plus le basket.  «La Fédération sénégalaise de basket se réjouit de ce programme qui entre en droite ligne avec notre politique. On travaille depuis des années avec les jeunes et cela nous a valu des satisfactions. Je peux citer les U19 garçons qui sont allés en quart de finale de Coupe du monde.  Ce genre de camp nous permet de continuer sur le processus, d’encadrer les jeunes et de faire le suivi. Ce sera aussi l’occasion pour les techniciens de partager leur expérience et de se renforcer. C’est un honneur pour le Sénégal de recevoir ce camp et cela montre que notre pays joue un rôle majeur dans le basket. On va réfléchir sur comment accompagner nos clubs qui seront qualifiés à la Basketball Africa League sans pourtant interrompre le championnat. On verra dans quelle condition organiser l’Afrobasket U18 qui sera à mon avis plus bénéfique qu’un tournoi des jeunes», soutient Me Babacar Ndiaye. 


42 pays pour cette saison inaugurale…


Président de la Basketball Africa League, Amadou Gallo Fall laisse entendre : «Ce partenariat avec la FIBA Africa date de 2003. Il est arrivé au sommet avec la naissance de la BAL et ce camp renforce le processus. Ces jeunes vont pouvoir progresser, se développer, intégrer les sélections jeunes de leur pays. Ils pourront jouer avec leurs clubs locaux et pourquoi pas aller en NBA. Mais il faut travailler dur et avoir de bons résultats sur le plan scolaire. Les études sont importantes dans leur carrière. La BAL et ses programmes de développement font offrir des débouchées aux jeunes, aux fédérations nationales et générer des emplois. Je pense qu’on doit tous soutenir et encourager ce genre de programme qui renforce les acquis et ouvrent des portes au basket africain». 


Président de la Commission de développement de la FIBA Africa, Jean Michel Ramaroson parle des objectifs de ces camps. «On voulait faire 5 pays mais le contexte du Covid-19. On vise 42 pays sur les 54 en Afrique. Ce programme va s’étaler sur 2 ou 3 ans. Ces jeunes auront l’occasion de prendre part à d’autres camps comme le Basketball Without Borders ou jouer dans les sélections jeunes. Ce sont des jeunes de 14 à 17 ans pour un total de 45 jeunes. Il y a aussi 13 entraîneurs. On veut donner l’occasion aux jeunes de garçons et filles de grandir dans cet environnement. Cela nous permettra d’avoir un bon vivier pour les années futures». 


Ces camps regroupent des jeunes garçons et filles de moins de 18 ans. Ils seront encadrés par des entraineurs venus d'un peu partout en Afrique et du monde. Saly est la deuxième ville après Nairobi (Kenya) qui a accueilli 16 pays du 6 au 9 septembre. Le Palais des Sports d’Abidjan sera la dernière étape de ces «FIBA Africa Youth Camps», prévue du 15 au 19 septembre.


Mor Bassine NIANG


 

Cet article a été ouvert 485 fois.

Publié par

Mor Bassine Niang

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Hubert Mbengue

Directeur de publication

Service commercial