Cet article a été publié dans le journal IGFM

Frais de service imposés: ce que Orange demande à ses clients !

jeudi 14 octobre 2021 • 9358 lectures • 1 commentaires

Actualité 4 jours Taille

Frais de service imposés: ce que Orange demande à ses clients !

«Vous devez payer les frais de service». Voilà les mots qui fâchent dans les points de transfert d’argent. En effet, ces frais supplémentaires que les gérants adjoignent délibérément aux couts des transferts orange Money, notamment, ne laissent pas indifférente l'opérateur de télécommunication leader. Celui-ci a relancé le débat.

Hier mercredi, c’est sur ses plateformes sociales qu'Orange a fait passer un message on ne peut plus clair. Ce, en direction de ses clients. «Dites STOP aux frais de service dans les points de vente. Les  seuls frais à payer sont ceux sur la grille tarifaire officielle d’Orange Money et vos dépôts restent totalement gratuits».

Et pour consigne, l'opérateur demande à ses clients, de se diriger plutôt vers ses agences, les kiosques et partenaires agréés pour faire leurs opérations. Ce, «pour éviter toute surfacturation.» Un message qui n'a pas laissé indifférents les internautes. Ils ont saisi la balle au rebond.

«Je vous propose de vous asseoir avec les prestataires et discuter avec eux pour trouver un terrain d'entente autour duquel chaque partie sortira gagnante. Car vous avez travaillé avec eux pendant longtemps ils n'ont jamais proposé ces frais de service aux clients. Et il n' y a pas d'effet sans cause. Vous avez besoin de ces prestataires et ils ont besoin de vous. La collaboration vaudrait mieux», indique Ibrahima Diallo.

Pour Hamidou Dieng, lui aussi internaute, Orange qui vient de réagir, devait «le faire au début quand la population souffrait et dénonçait ces frais de service. «Maintenant ça commence à impacter vos chiffres», leur souligne-t-il.

Et Orange doit «augmenter le nombre de Kiosques orange ou pourquoi pas travailler avec les Gab, avec des cartes de retrait comme le fait Freemoney», indique Momo Sarr. Un autre internaute souligne à Orange, que c’est plutôt à elle de «sévir et ne pas alimenter ceux qui ne respectent pas les tarifs.»

En effet, c’est en Juin dernier que le Réseau national des professionnels du Transfert d’argent (Renapta), a officialisé l’institution des frais de service. La raison ? Ses membres estiment que la guerre des tarifs des opérations a sérieusement grevé leurs commissions.

«Nous risquons de disparaitre à cause de frais de transfert de 1%. Parfois le client nous demande même ce qu’on y gagne. Et ils ont raison. Pour assurer cette survie, nous allons appliquer des frais de service. Et nous voulons que l’Etat joue son rôle de régulation», disait-il.

La solution était simplement provisoire, disaient-ils. Mais aujourd’hui, l’Etat n’ayant pas sérieusement traité la question, le problème est resté en l’état. Le client semble faire face à une certaine anarchie. L'Etat n'ayant jamais voulu, sincèrement, s'inviter dans cette problématique.


Cet article a été ouvert 9358 fois.

Publié par

Youssouf SANE

editor

1 Commentaires

Je m'appelle

Partager cet article

  

Options

logo iRevue

iRevue du 19 oct.

lune   Il est 02:25   •   temperature °C

Nous avons sélectionné les meilleurs articles de la journée.

Une revue sera automatiquement générée avec les meilleurs articles du moment sur les différents supports iGFM, Record et L'Obs.

La Une de Record (Lundi 18 Octobre)

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Hubert Mbengue

Directeur de publication

Service commercial