La BAL, moteur d’une Afrique émergente

jeudi 4 mai 2023 • 1854 lectures • 0 commentaires

Blog 9 mois Taille

La BAL, moteur d’une Afrique émergente

Tamasheq ou «désert» renvoie au Sahara qui a ouvert les hostilités de cette saison 3 de la BAL...

C'était riche en émotions et le public de Dakar Arena, connaisseur et chaleureux, a répondu à l'appel... Le temps d'une possession (24 secondes), on dépose nos baluchons sur les berges du Nil en Égypte. Pas la même ferveur qu’à Dakar, mais les férus de basket sont toujours présents. 
La balle orange rebondit et brise les lignes. Il n'y a pas de tabous, hommes et femmes se croisent et partagent sur le devenir du continent. Super excitant !!! 
BAL Elevate, BAL4Her, Jr NBA, entre autres programmes de développement et de conscientisation, sont mis en branle pour que la Ligue soit l’une des meilleures au monde. Why not ? C’est possible car l’Afrique a un énorme potentiel. 
 BAL est plus qu'un jeu, c'est une industrie économique car touchant tous les secteurs de la vie. Et son président, Amadou Gallo Fall est un exemple de réussite. Le Sénégal lui doit son dernier trophée continental. L’Afrique entière lui doit, au regard des réalisations pour l’épanouissement des jeunes et le développement du basket. Gorgui Sy Dieng fait partie des produits issus de l’école d’AGF, Seed Academy. 
Oui, la BAL ne se termine jamais. On change juste de chemises, de baskets, de tee-shirts, on traverse le Nil pour grimper au faîte des Mille Collines… Une autre paire de manches avec 8 teams qui seront en lice pour la succession de Monastir, premier vainqueur de la BAL a être sorti au 1er tour. En seulement 3 ans, la BAL prouve qu’elle est une aubaine pour le basket africain.


Mor Bassine NIANG

Cet article a été ouvert 1854 fois.

Publié par

Mor Bassine Niang

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Hubert Mbengue

Directeur de publication

Service commercial