Lutte avec frappe : Lac de Guiers 2 bat Siteu par avertissements

lundi 20 novembre 2023 • 1033 lectures • 1 commentaires

Arènes 6 mois Taille

Lutte avec frappe : Lac de Guiers 2 bat Siteu par avertissements

Lac de Guiers 2 n’a pas surpris son monde. Beaucoup savaient déjà qu’il ne va pas attaquer à outrance Siteu. Ils ont vu juste. Le Puncheur du Walo s’est limité à ses habitudes. Malgré tout, il reste le vainqueur de ce combat. Une victoire acquise par avertissement.

Bis repetita, Lac de Guiers 2 a encore fait du Lac de Guiers 2. Devant Siteu, ce dimanche, à l’arène nationale, sous la férule de Mansour Ba, patron de Diambaar Productions, les amateurs attendaient un Lac 2 explosif, un Lion affamé. Parce que le lutteur traîne l’étiquette d’un défenseur qui irritait de plus en plus les férus de la lutte. C’est cette image que le leader de l’écurie Walo devait s’en départir. Mais le lutteur n’a pas changé sa méthode. Il a encore répété ses gammes. Le combat a démarré à 21h 17. Et il a fallu compter sur Siteu pour voir le duel prendre de l’intensité. Un accrochage s’ensuit, Siteu recule et sera forcé de sortir des sacs. Il revient et écope d’un avertissement. La déception pour beaucoup qui étaient conscients que Lac 2 ne va plus prendre de risque et qu’il va miser sur cet avantage pour vaincre. Mais nous n’en sommes pas encore là. Les deux lutteurs reviennent, l’arbitre arrête le combat, c’est la pause. Quelques minutes de repos, le combat reprend, les deux lutteurs échangent des coups, Siteu est touché. Et est obligé d’aller rendre visite à Ardo. Il va revenir dans les mains des médecins et encore une troisième fois. Malgré quelques attaques de Siteu, la puissance de Lac 2 et son poids ont été un handicap pour le Tarkinda qui ne pouvait pas terminer ses actions. Lac 2, lui, a mimé des attaques, mais n'est jamais allé au bout des choses. Les minutes s’égrènent, les 10 autres minutes de la 2e mi-temps terminent. L’arbitre arrête le combat et soulève la main de Lac 2 en guise de vainqueur. Les supporters de Siteu jubilent. Ils rentrent chez eux en sentiment de vainqueur.
Assane Walo GUEYE

Cet article a été ouvert 1033 fois.

Publié par

Mor Bassine Niang

admin

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Hubert Mbengue

Directeur de publication

Service commercial