Me Babacar Ndiaye, président FSBB : «Une seconde chance, mais on n’annulera aucune sanction»

mercredi 21 février 2024 • 4551 lectures • 0 commentaires

Basket 1 mois Taille

Me Babacar Ndiaye, président FSBB : «Une seconde chance, mais on n’annulera aucune sanction»

Le président de la Fédération sénégalaise de basketball (FSBB), Me Babacar Ndiaye, s’est aussi penché sur l’actualité nationale dans cet entretien accordé à RECORD. L’avocat d’affaires annonce de grandes décisions pour cette saison, dont la fin du championnat au mois de juillet et les préparatifs de l’AG d’informations. Toutefois, la Fédération reste intransigeante sur les sanctions infligées à certains acteurs.

Finir au plus tard le 15 juillet
«Cette année,  on veut terminer au moins de juin, au plus tard avant le 15 juillet. D’ailleurs c’est la raison pour laquelle nous avons changé le format du deuxième tour. Au lieu des matchs de play-off aller-retour, on va avoir des tournois à Dakar. Un Final 8 pour les quarts de finale et un Final 4 pour les demi-finales. La finale du championnat se jouera sur un seul match. Tout cela, nous l’avons adopté en discussions et en collaboration avec les clubs qui ont adhéré à ce projet. Ça nous permettra de terminer suffisamment tôt et ce sera les mêmes nombres de matchs. Parce qu’en vérité pour les Finals 8, il y aura deux poules de 4 et chaque équipe jouera 6 matchs, 3 à l’aller et autant au retour, au lieu de 8 matchs pour une compétition normale. On va voir maintenant si ça nous permettra de terminer suffisamment tôt pour que l’année prochaine nous puissions démarrer au mois de novembre puisque c’est une année de l’Afrobasket. Ça ne passe bien, le niveau est bon. Je suis même agréablement surpris surtout chez les garçons. Il faut simplement continuer dans cette voie, essayer de voir s’il n’y a pas de possibilité de jouer en alternance entre les garçons et les filles. Un mercredi sur deux, ça nous permettra de gagner du temps.»


Préparer l’AG d’informations
«On n’a même pas eu le temps de nous reposer, le temps de terminer le championnat garçon, l’Afrobasket féminin, le championnat de D2, on a automatiquement démarré avec le championnat de première division. Mais nous sommes actuellement en train de préparer les dossiers de l’assemblée générale d’informations. Un Comité directeur sera bientôt convoqué d’abord pour un compte rendu avant un deuxième Comité directeur pour préparer l’Assemblée générale d’informations. Nous pensons qu’on pourra la tenir  d’ici deux mois.»


«Satisfait de la bonne entame des promus…»
«En tout cas,  les délais de réaffiliation et d’engagement au championnat de D2 expirent le 29 février. À partir de cette date, on sera à la limite près pour fixer une date de démarrage. Nous pensons qu’on pourra démarrer au mois de mars. Ça veut dire que le niveau et le format du D2 est bon, malgré ce que disent les gens. Parce qu’on dit que c’est populaire, il y a beaucoup d’équipes, mais aujourd’hui des équipes fortes de la D2 viennent pour rivaliser avec des équipes de D1 et même avec les meilleures. On peut citer les promus Guédiawaye Basket Academy et USPA qui ont de bonnes équipes. Donc,  je suis très satisfait du comportement des promus, ça nous promet un championnat intéressant à tous les niveaux et espérons que ça va continuer comme ça.»


«Essayer de revoir la sanction»
«On ne va plus accepter que des tierces personnes viennent perturber la tranquillité et le développement de notre basket. On a le droit de supporter mais supporter c’est accepter de perdre. C’est ça aussi le sport. Mais, il y a des supporters qui ne veulent pas perdre. Je pense que l’objectif a été atteint. Les sanctionnés se sont amandés. J’ai même reçu une demande de clémence, de grâce du président de la ville de Dakar. On va l’examiner pour voir comment on va essayer de revoir la sanction. On ne l’annulera pas c’est sûr. Car c’était une première fois, des leçons ont été donné. Personnellement, je suis pour qu’on leur donne une seconde chance. Maintenant on verra le format à faire. En tout cas de cause, il y a toujours une possibilité qui est laissée au président de la Fédération de soumettre en seconde lecture toutes les décisions du bureau fédéral. Je me rappelle que c’était le bureau fédéral qui avait pris ces sanctions.»
«Les locaux de la FSBB sont vétustes»
«On peut louer, ça ne nous coûte absolument rien. Avec mes activités fédérales, je n’ai même pas de bureau à la Fédération. Je laisse les autres occuper l’espace. Lors de la deuxième réunion on avait convenu de louer sur l’avenue Bourguiba un appartement qui va servir de bureau fédéral en attendant de trouver un terrain et de faire la pose de la première pierre pour la construction d’un siège de la Fédération sénégalaise de basketball. On n’a pas oublié. J’avais même dit à l’époque que ces locaux n’appartenaient pas à Dakar Arena parce qu’on avait mis sur les portes Fédération sénégalaise de basket. On va essayer de voir parce que Dakar Arena c’est un peu éloigné pour tenir des réunions. On peut les tenir à Marius Ndiaye où il y a une salle de réunion mais effectivement les locaux sont vétustes. Il faut à la limite trouver de bons locaux dignes de la FSBB.»
Mor Bassine NIANG

Cet article a été ouvert 4551 fois.

Publié par

Mor Bassine Niang

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Hubert Mbengue

Directeur de publication

Service commercial