Modou Lô répond à Aziz Ndiaye : «Je suis le Roi des arènes»

mercredi 29 mai 2024 • 880 lectures • 0 commentaires

Arènes 2 semaines Taille

Modou Lô répond à Aziz Ndiaye : «Je suis le Roi des arènes»

Le village de Ndangane était l’hôte du Roi des arènes, dimanche dernier. Modou Lô s’y était rendu avec Franc, Modou Baye Fall, Petit Lô, Iboulaye (…) pour répondre à l’invitation d’un ami qui avait fait de lui le parrain d’un gala de lutte. Le Roc a profité de ce voyage pour répondre à la polémique créée par Aziz Ndiaye.

Modou Lô a passé la journée du dimanche à Ndangane, dans les îles du Saloum. Le Roi des arènes a fait ce déplacement pour répondre à l’invitation de son ami, Laye Ndiombor, qui avait fait de lui le parrain d’un gala de lutte simple. À cette occasion, le Roc des Parcelles a répondu à Aziz Ndiaye qui a soulevé la question du titre d’Empereur dans l’arène. «Je ne vais pas répondre sur la question (soulevée par Aziz Ndiaye). Parce que j’ai des personnes qui peuvent répondre à ma place. Modou Lô est le Roi des arènes, je n’ai pas besoin de le dire. Je ne peux pas faire mes propres éloges. Tout le monde le reconnaît. Modou Lô est le Roi. Je suis le Roi. C’est une occasion de remercier tous les Sénégalais qui m’ont accompagné jusqu’ici», a précisé XLO, au micro de Lutte TV.


Siteu - Modou Lô, le combat royal au mois de novembre 
Modou Lô n’a pas non plus manqué l’occasion d’évoquer son combat royal contre Siteu. Pour le Roi des arènes, plus les attaques médiatiques du Tarkinda sont intenses, plus le combat sera difficile pour ce dernier. Mod’Lô a également révélé le mois durant lequel le duel se tiendra. «Pour Siteu, plus il parlera, plus les choses vont être difficiles pour lui. Je n’aurais aucune pitié pour lui. C’est lui qui le dit : un homme ne doit pas attendre de pitié de son semblable. Pour le moment, je ne sais pas où je vais préparer le combat. Il est prévu au mois de novembre, il reste beaucoup de temps pour décider», a-t-il fait savoir. 


«Mon ami Laye a donné le nom de sa fille à ma mère»
Xaragne Lô est une personne fidèle en amitié. Et il ne manque jamais l’invitation d’un ami si son emploi du temps le lui permet. Il a répondu à celle de Laye Ndiombor. «Laye a fait de moi le parrain de ce gala. Nos relations ne datent pas d’aujourd’hui. Nous avons partagé des sélections en équipe nationale et l’écurie Rock Énergie notamment. Et ce qui m’a fait le plus plaisir c’est qu’il a donné le nom de sa fille à ma mère qui est la personne la plus chère sur cette terre à mes yeux. Je ne le remerciera jamais assez», a voulu insister le «maire de Pikine».


Assane Walo GUEYE

Cet article a été ouvert 880 fois.

Publié par

Hubert Mbengue

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Hubert Mbengue

Directeur de publication

Service commercial