Ngagne Desagana Diop, sélectionneur des Lions : «Travailler chaque jour pour accomplir la mission»

lundi 1 août 2022 • 3064 lectures • 0 commentaires

Basket 1 semaine Taille

Ngagne Desagana Diop, sélectionneur des Lions : «Travailler chaque jour pour accomplir la mission»

L’équipe nationale masculine a entamé sa préparation, ce lundi, au stadium Marius Ndiaye. Vingt joueurs ont pris part à cette séance sous la houlette de Ngagne Desagana Diop qui en a fait le compte rendu. Le technicien a dévoilé ses objectifs avec les Lions, dont le plus important est de remporter l’Afrobasket.

Les Lions ont faim…
L’ambiance était bon enfant, malgré la forte chaleur dans la salle de Marius Ndiaye. Les joueurs ont couru, sué et se sont supportés, pendant plus de 2h. Le groupe a montré beaucoup d’envie au cours de cette séance. Le staff a mis l’accent sur la défense, principe fondamental pour gagner en basket. «On s’est vraiment concentré sur la défense. Parce que moi, je crois qu’on doit toujours commencer par la défense. Avec les athlètes qu’on a, on va jouer avec une très bonne défense. On va pousser l’adversaire à faire un turnover (perte de balle), essayer de scorer avant que la défense adverse ne se mette en place», explique Ngagne Desagana Diop. 
Après le tournoi d’Alexandrie, il fallait remobiliser les joueurs pour aborder sereinement la 4ème fenêtre. «L’état d’esprit est bon, car depuis qu’on m’a nommé coach je suis en train de parler avec les joueurs. Ils sont conscients de ce qu’on doit faire. On a trois matchs à jouer et à gagner en Tunisie. On va travailler chaque jour pour accomplir la mission». 
«Jouer et gagner peu importe l’adversaire en face»
Le Sénégal (9 pts) va croiser dans le groupe F le Soudan du Sud (12 pts), la Tunisie (10 pts) et le Cameroun (7 pts). Les Lions doivent au moins remporter 4 ou 5 de leurs 6 matchs pour espérer se qualifier au Mondial 2023. Pour ce faire, il faut travailler dur pour aller chercher l’un des 5 tickets qualificatifs. «Il n’y pas de secret. On doit travailler. C’est pourquoi on a commencé dès aujourd’hui (hier lundi), 25 jours avant le premier match. C’est déjà positif, on va bien travailler pour être en forme et aller gagner les trois matchs», soutient le coach de Westchester Knicks avant de renchérir : «En tant que coach, je vais dire à mes joueurs qu’on ne doit pas s’occuper de l’adversaire. On va y aller pour jouer même si c’est contre la France. Maintenant, ce sont de bonnes équipes, on va les respecter, mais on va travailler ce qu’on va faire et quand on sera là-bas on va jouer nos matchs». 
Alga Ndiaye out, Thierno Niang in
Vingt joueurs ont pris part à cette séance. Thierno Ibrahima Niang a remplacé Alga Ndiaye qui a un repos médical de 21 jours. Absents de la liste des 19, Malick Dimé et Boubacar Touré sont invités à prendre part aux séances. «Je voulais amener beaucoup de joueurs locaux, pour garder surtout les joueurs locaux. Il y a d’autres joueurs que je n’ai jamais vus, comme Babacar Sané qui était à NBA Academy. J’ai amené 20 joueurs, la semaine prochaine on va diminuer le groupe jusqu’à 15. Malick Dimé et Boubacar Touré font pas partie du groupe. Sur ma liste, j’ai 19 joueurs, mais par respect pour eux, ils m’ont demandé s’ils peuvent venir s'entraîner avec le groupe, j’ai accepté. C’est ce qui explique leur présence mais, ils ne font pas partie du groupe. Khalifa est en Espagne, il devait régler quelques problèmes administratifs. C’est pourquoi il n’est pas là, mais je pense qu’il doit revenir, vendredi. Mouhamed Alga Ndiaye nous a dit qu’il ne pourra pas venir avec nous parce qu’il a des problèmes personnels à régler. Après consultation avec mon assistant Mamadou Guèye «Pabi» et le DTN Moustapha Gaye m’ont dit que Thierno Niang est un bon joueur qui peut aider l’équipe». 
«On n’est pas en NBA donc…»
Ngagne Desagana Diop rêve grand avec les Lions. Il veut gagner l’Afrobasket en tant que coach ; ce qu’il n’a pas pu faire en tant joueur. «Je veux gagner la coupe d’Afrique. Depuis 1997, on n’a pas gagné l’Afrobasket, c’est l’objectif. En ce moment, c’est le tournoi qui est devant nous, chaque joueur doit s’améliorer pour une qualification à la Coupe du monde. Mais, aujourd’hui, chaque Sénégalais, que ce soit le coach ou un autre, veut gagner la coupe d’Afrique». 
Interpellé sur les conditions de travail, décriées par Boniface Ndong, le Parcellois laisse entendre : «Je suis plus Sénégalais que Moustapha Gaye (il rit).  On s’adapte, on est en Afrique, au Sénégal et pas en NBA, il  faut s’adapter. Mais, il faut le minimum aussi, et je crois qu’ils sont en train de le faire en ce moment». 
Concernant ses relations avec Boniface Ndong, Ngagne Desagana dira : «On n’a aucun problème. On entretient de très bonnes relations. Quand on m'a annoncé la nouvelle, on est parti manger ensemble. Je lui ai fait savoir que je vais prendre la  direction de l'équipe nationale. Franchement, on est  en bons termes». 


Mor Bassine NIANG

Cet article a été ouvert 3064 fois.

Publié par

Mor Bassine Niang

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Hubert Mbengue

Directeur de publication

Service commercial