Paris 2024 : Le CNOSS casque près de 500 millions dans la préparation de 18 athlètes

vendredi 27 janvier 2023 • 1131 lectures • 1 commentaires

Omnisports 1 an Taille

Paris 2024 : Le CNOSS casque près de 500 millions dans la préparation de 18 athlètes

Le Comité national olympique et sportif sénégalais (CNOSS) a signé, ce vendredi, des conventions et octroyé des bourses à 18 athlètes pour les Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024. Une enveloppe de près 388 millions de francs a été dégagée pour offrir une bonne préparation aux bénéficiaires.

18 athlètes issus de 10 fédérations
La cérémonie s’est déroulée à l’hôtel Radisson Blu de Dakar en présence du président Mamadou Diagna Ndiaye, du Secrétaire général du ministère des Sports Paul Dionne, sans oublier les présidents des fédérations sportives et des mouvements associatifs. «Le CNOSS, en relation étroite avec les Fédérations, a engagé depuis le 1er mars 2022, le processus de sélection d’athlètes venant de 10 disciplines sportives  aptes à  représenter  dans la plénitude le Sénégal aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Je voudrais féliciter de façon appuyée la Commission technique du CNOSS et les Directeurs techniques nationaux qui ont contribué à cet important chantier,  coordonné et mené avec efficacité par Balla Dièye en sa qualité de Président de la Commission des athlètes du CNOSS», s’est félicité le président Mamadou Diagna Ndiaye.
En effet, le processus de sélection de ces 18 athlètes s’est fait dans la plus grande transparence. Toutes les fédérations sportives avaient envoyé les fiches techniques de leurs athlètes. «Ils étaient 47 au départ. On a fait un premier tri de 25 avant de choisir ces 18. On s’est basé sur les performances, le ranking (classement) et le chrono (ndlr : pour l’athlétisme et natation). Ces athlètes bénéficieront de bonnes conditions de préparation pour les Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024. Le CNOSS a noué des partenariats avec des structures comme l’Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (INSEP) de Paris, où est présentement Mbagnick Ndiaye du judo. Ce programme va prendre en charge les athlètes et leurs coaches. Ils seront accompagnés pendant 18 mois», explique Balla Dièye, membre du bureau exécutif du CNOSS. 



Près de 500 millions investis…
Cette programme a un coût. Et le CNOSS a sorti la grosse artillerie pour permettre aux 18 bénéficiaires d’être dans de bonnes conditions de préparation. Ils auront un accompagnement mensuel de 1000 dollars (600 000 francs). Ils pourront aussi bénéficier d’un appui lors des différents tournois de qualification pour engranger des points. C’est une enveloppe de près de 500 millions qui a été dégagée. «C’est près de 388 millions de francs qui seront déboursés pour offrir à nos athlètes de meilleures conditions», informe Babacar Makhtar Wade, trésorier du CNOSS. 
Les 18 bénéficiaires sont : Combé Seck (Canoé-Kayak), Oumy Diop (natation),Yacine Diaw (taekwondo), Louis François Mendy (athlétisme), Yves Bourhis (Canoé – Slaom), Mbagnick Ndiaye (Judo), Steven Kilian Aimable (natation), Ababacar Sadikh Soumaré (taekwondo), Abderahmane Diao (judo), Jean Thomas Saldou (skateboard), Mansour Lô (taekwondo), Babacar Sadikh Ngor Keïta (escrime), Anta Sambou (lutte), Ndèye Binta Diongue (escrime), Amath Faye (athlétisme), Ibrahima Diaw (tennis de table), Edmon Sanka (para-canoé), Youssoupha Diouf (handisport). Ils représentent 10 fédérations sportives.  À noter que le basket et le football ont leurs propres systèmes de qualification. 



CNOSS confiant pour Paris 2024
Ce programme met l’athlète au centre des priorités. Et le président du CNOSS l’a réaffirmé. Il espère voir ce beau monde à Paris en 2024. «Vous êtes notre cœur de cible et au cœur de nos préoccupations et la finalité de notre action, aujourd’hui et toujours, restera de créer, à votre profit, les conditions nécessaires de la performance et du succès.  À cet effet, les 18 athlètes  sélectionnés pour le programme CAP Paris 2024 seront mis dans les meilleures conditions d’obtenir une qualification aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Ces athlètes bénéficiaires des bourses de préparation seront accueillis, avec les meilleurs, dans les grands centres de préparation, partout dans le monde.  Certains sont déjà aux USA, d’autres en France, d’autres encore au Danemark et bien sûr au Sénégal ; et tous évoluent, avec les meilleurs,  dans  des centres dédiés au Haut niveau. Notre démarche bien comprise par les Fédérations et les athlètes pourra, je le crois, nous valoir des satisfactions sur le plan sportif car les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 constituent le plus grand événement sportif mondial à venir, et verront la participation de plus de 10.500 athlètes venant de 206 pays», conclut Mamadou Diagna Ndiaye.
Pour sa part, le Secrétaire général du ministère des Sports, Paul Dionne a laissé entendre : «L’État sera toujours aux côtés des athlètes qui défendent les couleurs nationales. Paris 2024 intervient dans un contexte particulier et il faudrait cultiver deux valeurs de l’olympisme : la paix et la solidarité. Pour les 18 athlètes choisis, je leur dis de faire les sacrifices nécessaires pour être au rendez-vous».
Mor Bassine NIANG


Cet article a été ouvert 1131 fois.

Publié par

Mor Bassine Niang

admin

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Hubert Mbengue

Directeur de publication

Service commercial