Partenariat AIPS/Afrique-CAF: une première étape franchie

mardi 10 octobre 2023 • 824 lectures • 0 commentaires

Foot Inter 1 mois Taille

Partenariat AIPS/Afrique-CAF: une première étape franchie

C'était dans l'air. Un partenariat entre l'Association Internationale de la Presse Sportive-section Afrique (AIPS/Afrique) et la Confédération africaine de football (CAF). L’idée prend désormais forme depuis ce lundi 9 octobre 2023.

En effet, au cours d'une réunion tenue à la salle Bassam de l'hôtel Sofitel d'Abidjan, Veron Mosengo-Omba, secrétaire général de la CAF, et Abdoulaye Thiam, président de l'AIPS/Afrique ont débattu des grandes lignes de ce qui devrait aboutir à un accord de partenariat entre les deux structures.  


Appréciant cette entrevue, le Secrétaire général de la CAF a félicité le président de l'AIPS/Afrique pour les initiatives prises allant dans le sens du développement du journalisme sportif en Afrique. Pour plus d’effectivité cependant, M. Mosengo-Omba a mis le curseur sur la nécessité de travailler ensemble. « Nous sommes prêts à vous aider parce que le football n'appartient pas à la CAF. C'est pourquoi le président Motsepe a décidé de collaborer avec tout le monde dans la transparence. Nous avons même discuté avec les présidents clubs », a-t-il dit. 
Par ailleurs Veron Mosengo-Omba a encouragé Abdoulaye Thiam à davantage s’investir pour éteindre les foyers de tension au sein des associations nationales africaines. Selon lui, « l'Afrique n'a pas besoin de cette division ». 
Revenant sur la Can 2023, il a relevé la nécessité de vulgariser ce que la Côte d'Ivoire a fait pour réussir la phase finale. « Nous avons une belle audience. La CAF est très bien tenue dans le respect des règles de la transparence. Une organisation avec zéro problème n'existe pas. Mais cette CAN sera la plus belle jamais organisée », a prédit le secrétaire général de la CAF. « C'est la première CAN du Président Motsepe. Et ici, rien que pour le tirage nous avons plus de 2500 journalistes. En 2021 au Cameroun, il était élu en juin pour une CAN en janvier-février. » 
Pour sa part, Abdoulaye Thiam a d'abord remercié le secrétaire général de la CAF pour sa disponibilité nonobstant son calendrier chargé surtout à la veille d'un tirage au sort d'une coupe d'Afrique des nations. Abordant ce qui devrait être les axes du partenariat, le président de l'AIPS/Afrique a demandé à la CAF d'investir dans la formation et le renforcement de capacités des journalistes africains par des experts africains. « Nous exerçons un métier où il faut toujours se remettre en cause et se mettre à jour. Nous demandons alors à la CAF de nous appuyer dans l’organisation de sessions de la formation », a plaidé M. Thiam, non sans souligner les efforts déjà consentis dans ce sens avec le programme des Jeunes reporters de l’AIPS. «Vous avez parlé d'un projet de Jeunes reporters, que nous avons déjà. Ce serait bien qu'on puisse fédérer tout ça », a indiqué Thiam. Le président de l’AIPS/Afrique d'ajouter, « Nous aurions aimé voir le président de la CAF ou le Secrétaire Général viennent prendre part aux congrès annuels de l’AIPS pour parler du football africain à l'image de Cerefin (UEFA), Infantino (Fifa) ou Bach (CIO). Cela nous valoriserait et susciterait plus d’'intérêt de notre public pour ces rencontres organisées chaque année par L'AIPS ». 
Enfin, le Président Thiam a demandé à la CAF de compter davantage sur les journalistes sportifs africains pour servir de rédacteurs de contenus pour le site de la CAF afin de rendre visible les activités footballistiques dans leur pays respectif. Cela participerait en sus à préserver ce métier noble qui est aujourd’hui menacé par des éléments extérieurs. 
C’est d’ailleurs dans cette  que le Président Abdoulaye Thiam a fait part de la volonté de son équipe d'organiser chaque année la nuit du sport africain dans une capitale du continent. L’idée est de promouvoir l’excellence et le mérite dans la pratique du métier. 
Ayant pris part à la rencontre, Lux September, à la suite de Veron Mosengo-Omba a déclaré avoir pris bonne note des idées partagées. « La CAF va vous revenir pour valider ce qu'elle est capable de faire », a soutenu le responsable de la communication.
Le SG de la CAF était en compagnie des membres de son staff notamment Lux September et son assistante Charlotte Pélagie.
La délégation de l’AIPS/Afrique dirigée par  Abdoualye Thiam, était composée de M. Oumar Baba Traore Président de l’association des journalistes sportifs du Mali, vice-président de l'AIPS/Afrique et de Mme Katty Touré, présidente de l'union nationale de la presse sportive ivoirienne et de la commission féminine de l'AIPS/Afrique. Mme Touré avait à ses côtés quelques membres de l’Union nationale des journalistes de la presse sportive de la Côte d’Ivoire.
AIPS/Afrique

Cet article a été ouvert 824 fois.

Publié par

Mor Bassine Niang

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Hubert Mbengue

Directeur de publication

Service commercial