Yankhoba Diatara : «Les Lions ont l’occasion de rassurer le peuple»

jeudi 24 novembre 2022 • 547 lectures • 0 commentaires

La Tanière 1 semaine Taille

Yankhoba Diatara : «Les Lions ont l’occasion de rassurer le peuple»

A la veille de la rencontre décisive face au Qatar, le ministre des Sports Yankhoba Diatara reste confiant pour la victoire des Lions, malgré la mauvaise entame face aux Oranje. Dans cet entretien accordé à RECORD.SN, il refuse de parler d’échec et croit fort à une qualification au 2ème tour. 

Les Lions ont perdu leur 1er match face aux Pays-Bas après avoir fait jeu égal pendant 84 minutes. Selon vous, qu’est-ce qui a manqué à l’équipe durant cette rencontre ?
Je dirai que pour ce match contre les Pays-Bas, il a manqué aux lions 99% de chance et 1% de concentration. Tout le monde a constaté que l’équipe a été guerrière pendant toute la confrontation jusqu’au moment du but. Et elle n’a pas lâché le morceau, elle a continué à tenter de revenir, en déployant plusieurs énergies. C’est pourquoi le second but qu’il ne fallait pas prendre, a été comme une douche froide. Mais c’est ça la haute compétition, elle se règle sur de très petits détails qu’il ne faudra plus négliger au prochain match. Et la tournure de cette Coupe du monde avec ses grosses surprises, ces défaites des grandes équipes comme l’Argentine ou l’Allemagne, font que tout peut arriver. L'espoir est toujours permis. J’ai une entière confiance aux Lions, à l’encadrement technique, au coach Aliou Cissé et aux supporters aussi. Ces derniers sont un élément essentiel du dispositif. Tous ensemble, dans la symbiose, dans l’union des cœurs, on peut réaliser de belles choses dans cette Coupe du monde. 
Comment vous avez vécu cette soirée en tant que ministre des Sports ? 
Comme tout le monde, j’ai été abattu. Lorsqu’on a encaissé le premier but, j’ai été très surpris, mais je croyais fermement qu’on allait les rattraper. Les gosses ont très bien joué. Mais le second but et un but de trop. Mais je dois avouer que j’ai plus pensé aux joueurs qui ont des carrières à préserver et des talents à revendre. J’ai surtout pensé aux populations sénégalaises qui croient en cette équipe et qui la poussent avec passion. J’ai pensé au chef de l’État, Son Excellence Macky Sall, qui est prêt à déployer tous les efforts du monde pour que l’équipe remporte toujours la victoire au plaisir de cette jeunesse qui ne respire et ne vibre que pour elle (ndlr : la sélection). La stratégie du coach voulant qu’on prenne match par match et avancer tous ensemble, je crois qu’on doit aller de l'avant et ranger aux oubliettes cette défaite qui est déjà derrière nous. On a deux matchs importants face au Qatar et à l’Equateur, je crois que les joueurs ont là une belle possibilité de rassurer le peuple en les remportant. J’ai été secoué par la défaite, j’ai repris mes esprits et je garde intacte ma confiance qu’on peut faire une excellente participation dans ce Mondial. 
Le match face au Qatar de ce vendredi est plus que décisif. Pensez-vous que l’équipe a les moyens de s’en sortir ?
Sans aucun doute. Et ce dont je suis certain, c’est que les joueurs ont une folle envie de prouver au monde ce qu’ils ont dans le ventre et de redonner au peuple sa confiance par une belle victoire, Inshallah. J’ai confiance que cette confrontation sera en notre faveur, même s’il ne faut point perdre de vue le fait qu’elle sera âprement disputée. Le Qatar voudra aussi gagner et se maintenir dans la course. C’est un match décisif, mais je crois que c’est à notre portée. On n’est pas champion d’Afrique ex nihilo, donc on a une représentativité à faire valoir. 
Une contreperformance pourrait être synonyme d’élimination. Quel est donc le message du ministre des Sports Yankhoba Diatara à l’endroit des Lions et du public sénégalais ?
Que Dieu nous préserve d’une contreperformance. Je vais renverser la question en répondant d’abord à ce qui concerne les supporters. Les supporters doivent comprendre que ce qu’ils font en termes d’animation est un soutien incommensurable et indispensable pour les Lions. Quand les supporters chauffent les stades, les joueurs se revigorent, se démultiplient pour leur rendre la pareille par une victoire. Donc, aux supporters d’être le carburant des joueurs, afin de les pousser à la victoire. Aux joueurs, je demanderai d’être concentrés jusqu’au bout et de jouer leur jeu. Le sport en général et le football peuvent être les meilleurs exemples pour symboliser l’unité dans l’action, car c’est un jeu collectif dans lequel chacun devra aider toute l’équipe pour qu’elle gagne. Unis, nous vaincrons. Si on arrive à faire prendre la mayonnaise de la symbiose et de la complicité solidaire du collectif sur le terrain avec celui des supporters, rien ne pourra nous barrer la route.
Qu'est-ce qui est prévu pour permettre aux supporters de venir en masse et pousser les Lions ?
Vous savez, pour tout ce qui concerne l’organisation de la participation du Sénégal à cette Coupe du monde, c’est une instruction du Chef de l’Etat, qui nous a fait confiance. Mais aussi et surtout, c’est lui qui a mis les moyens pour que les supporters puissent davantage accompagner les Lions.  A cet effet, tout est fin prêt pour que tous les compatriotes venus du Sénégal et de la Diaspora soient sur les gradins. Si une bonne mobilisation des supporters doit être la clé de la victoire des Lions, sachez donc que rien ne sera négligé dans ce sens. « Ndam Li Diar Nako » et on y mettra le prix. 
Mor Bassine NIANG, envoyé spécial à Doha (Qatar)

Galerie photos

Cet article a été ouvert 547 fois.

Publié par

Mor Bassine Niang

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Hubert Mbengue

Directeur de publication

Service commercial