GFC (L1) - Souleymane Diallo, entraîneur : «Notre objectif reste le podium»

vendredi 20 mai 2022 • 1079 lectures • 0 commentaires

Foot local 1 mois Taille

GFC (L1) - Souleymane Diallo, entraîneur : «Notre objectif reste le podium»

Après 1 défaite et 2 matches nuls, Guédiawaye FC (4ème, 34 pts) a battu Mbour PC (0-2), lors de la 22ème journée de Ligue 1, dimanche, au stade Caroline Faye. Les Crabes se rapprochent, ainsi, du podium de Ligue 1, à 3 longueurs du 2ème, Génération Foot et du Jaraaf, à égalité de points. Une belle prestation que l'entraîneur Souleymane Diallo a salué, après la rencontre, rappelant que l'objectif du club reste, au moins, une place sur le podium.

Coach, Guédiawaye FC est venu à bout de Mbour PC, malgré le jeu très fermé en première période…


Nous sommes venus chercher le maximum de points. On était obligé de mettre en place une stratégie, sachant que l'équipe adverse est dans des difficultés. Effectivement, c'était un match très compliqué, parce que cela peut être synonyme de relégation. Donc, j'ai demandé aux garçons de ne pas se précipiter et d'être endurants. C'était une stratégie, parce qu'il ne fallait pas répéter les mêmes erreurs que contre CNEPS Excellence et Dakar Sacré Cœur. Après le tirage, quand on a vu qu’on allait jouer contre le vent, on s’est dit qu’il fallait jouer en bloc et ne pas laisser beaucoup d'espaces. Les garçons l'ont bien fait, et d'ailleurs, je suis un peu coupable, parce que j'ai demandé à ce qu'on joue médian, mais on a eu des occasions qu'on pouvait mettre au fond en première période.


Après une défaite et un match nul, Guédiawaye renoue avec le succès et s'installe au pied du podium…


C'était un des objectifs, de gagner ce match, sachant que les quatre derniers matchs vont être difficiles et que ce sont des rencontres qui peuvent nous permettre d'avoir un bon résultat. C'est-à-dire qu'on va croiser les premiers du championnat. Je pense que si on parvient à faire un bon résultat, on aura probablement atteint notre objectif, qui consiste à être au minimum sur le podium. 


Un coaching gagnant, puisque les remplaçants, les attaquants Cheikh Diouf et Yaya Camara, et le milieu Mame Libasse Ngom ont été décisifs…


Oui, ils ont fait une très bonne entrée. Depuis longtemps on souffrait de ça, on avait des difficultés avec nos entrants, mais on a travaillé à l'entraînement, en disant aux joueurs qu'un match se gagne avec le banc. Ceux qui démarrent le match sont des sacrifiés, parce qu'ils vont trouver l'équipe adverse avec beaucoup de fraîcheur. Maintenant, la différence se fait le plus souvent avec le banc.


On a vu votre banc contester deux penalties non sifflés par l'arbitre en première période. À votre avis, il y avait penalties ou pas ?


Je ne suis pas du genre à contester les décisions arbitrales. L'erreur est humaine. Pour moi, l'arbitre fait partie du jeu. C'est un acteur, comme le journaliste, l'entraîneur ou le service d'ordre... En tout cas, en ce qui me concerne, c'est perdre du temps que de commenter les faits de jeu.


Ndar Mathieu FAYE (Mbour)

Cet article a été ouvert 1079 fois.

Publié par

Hubert Mbengue

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Hubert Mbengue

Directeur de publication

Service commercial