Les réseaux sociaux, nouveaux gradins du fanatisme sportif ?

samedi 3 février 2024 • 5935 lectures • 0 commentaires

Blog 2 mois Taille

Les réseaux sociaux, nouveaux gradins du fanatisme sportif ?

La CAN 2023, ce n’est pas seulement dans les stades Félix Houphouët Boigny (Abidjan), Laurent Pokou (San Pedro), Charles Konan Banny (Yamoussoukro), de la Paix (Bouaké), Amadou Gon Coulibaly (Korhogo). C’est aussi à travers les réseaux sociaux : Facebook, Tik Tok, Instagram.

En témoigne, le match de clashs au sein de la «belle-famille» entre Ivoiriens et Camerounais sur fond d’une rivalité qui donne à la compétition son pesant de «pleurer-rire».


En fonction des performances et des déboires sportifs du «frère-ennemi», tout y passe: moqueries, railleries, mesquineries, taquineries cristallisées par un «je t’aime, moi non plus».


Contrairement au match de clashs de la «belle-famille», la rivalité entre Sénégalais et Guinéens a pris des proportions inquiétantes ce, après le derby remporté par les Lions lors du match de poule face au Sily national et ensuite l’élimination des poulains d’Aliou Cissé en 8ème de finale par le pays organisateur.


Dans les deux pays, certains fanatiques grisés par l’euphorie d’une victoire, d’une qualification ou déçus par une élimination prématurée, s’en servent comme une bouée pour jeter l’anathème sur l’autre patrie, ses populations voire ses ressortissants.


Il suffit de faire une veille sur les réseaux sociaux Facebook, Instagram, Tik Tok pour se rendre compte qu’ils sont devenus de nouveaux gradins, certes virtuels, où ces fanatiques extériorisent leur haine envers le pays rival.


Il ne faudrait surtout pas que cette «CAN de l’hospitalité» censée promouvoir les valeurs positives du sport-roi, en vienne à se muer en terreau fertile de désamour sur les réseaux sociaux.


Reste à souhaiter que ce «hooliganisme 2.0» s’arrête au niveau de la rivalité sportive sans pour autant se transformer insidieusement en déni de l’altérité ou une incitation à la xénophobie.


Mouminy CAMARA, formateur au CESTI

Cet article a été ouvert 5935 fois.

Publié par

Hubert Mbengue

admin

Soyez le premier à commenter

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Hubert Mbengue

Directeur de publication

Service commercial