Salif est parti...

mardi 1 novembre 2022 • 10478 lectures • 1 commentaires

Omnisports 4 semaines Taille

Salif est parti...

Journaliste sportif émérite, Mamadou Salif Diallo est décédé lundi des suites de maladie, à l’hôpital Abass Ndao. Il sera inhumé ce mardi à Vélingara.

L’annonce de son décès a été un choc. Parents, amis, confrères, consœurs, sportifs (dirigeants et athlètes) et sympathisants ont été unanimes. «Salif était un homme bien, courtois, généreux, humble et disponible», lâchent-ils à la radio, la télévision, les réseaux sociaux ou autres plateformes. 
Le défunt jouissait d’une bonne réputation dans le milieu de la presse et  sportif sénégalais mais aussi africain voire mondial. A la mosquée Mame Ansou Niang de la cité CPI où a eu lieu la levée du corps, la tristesse se lisait sur les visages. 
Les témoignages s’enchaînaient et l’agencier ne peut pas faire un lead (1er paragraphe d’une dépêche d’agence de presse qui fournit l’essentiel de l’information sur l’événement en respectant les 5W). Oui, Mamadou Salif Diallo est parti à jamais. 
La levée du corps a permis à beaucoup de gens de saluer la mémoire du défunt, de témoigner devant ses parents, son épouse, et autres, de la grandeur de l’homme. 
Chapelets à la main, en tenue traditionnelle pour la plupart, collègues, confrères, amis et parents ont prié pour le repos de son âme. 
La dépouille a quitté la cité CPI pour Vélingara, où elle sera inhumée ce mardi. Zale Diallo est parti mais son souvenir restera à jamais gravé dans la mémoire collective de ses confrères et des sportifs.


Mor B. NIANG

Cet article a été ouvert 10478 fois.

Publié par

Mor Bassine Niang

admin

1 Commentaires

Je m'appelle

Téléchargez notre application sur iOS et Android

Contactez-nous !

Hubert Mbengue

Directeur de publication

Service commercial